Vous avez interviewé le chanteur Charlie Winston

CHAT VIDÉO 'auteur-compositeur et chanteur britannique a répondu à vos questions et interprété quelques chansons...

Cédric Garrofé

— 

Charlie Winston, décembre 2011
Charlie Winston, décembre 2011 — no credit

Bonjour et bienvenue à toutes et à tous à cette 27ème Rolling Chat Session, la dernière de l'année 2012. Pour l'occasion, nous avons le plaisir d'accueillir Charlie Winston pour un chat vidéo exclusif suivi d'une session acoustique live.
Bonjour tout le monde.

Celine_Switzerland : Salut Charlie ! Ton (excellent) nouvel album est sorti depuis quelques semaines maintenant. Que penses-tu de l'accueil du public. Es-tu satisfait ?
Oui, je suis satisfait, c'est vraiment super. C'était un super travail, revenir à la musique était formidable. J'ai joué avec des gens super.

Marie Rays : Qu'est-ce qui t'a inspiré pour écrire les paroles de la chanson Speak to me ?
J'ai surtout été inspiré pendant ma tournée. Jouer devant des publics aussi énormes m’a vraiment inspiré. Et j'avais vu tellement de gens, qu'en revenant à Paris, j'avais besoin de me retrouver seul. J'avais beaucoup de monologues dans ma tête, et j'avais juste besoin de parler à quelqu'un, donc je l’ai fait par mes chansons ;-)

charlotte : qu'est devenu ton chapeau ? :)
Pour le moment, il est à LA. Mais mon chapeau n'est plus très important, ce n'est pas qui je suis vraiment. C'était important pour moi de perdre le chapeau pour cet album. Cela ne m'empêche pas d'être Charlie Winston.

Tatiana : Qu'est-ce qui a changé dans ta vie depuis 'Hobo' ??
J'ai beaucoup de projets. Quand vous avez du succès, vous avez une vraie identité. Cela peut aider pour certains projets. Cela permet de travailler avec certaines personnes en particulier, cela ouvre des portes. Mais au niveau personnel, ca n'a rien changé, je suis proche de ma famille et amis. J'essaie de rester simple.

Marie-Ln : Salut Charlie. Dans cet album, il y a de magnifiques ballades, es-tu d'accord si je dis que ce second album est bien plus mélancolique que le premier ?
Pour moi, il y a clairement davantage de mélancolie. Je suppose que oui on peut le dire... Mais selon moi, il y a tout autant de bonheur dans cet album. J'explore peut-être plus des émotions qui me sont personnelles. Ce n'est pas de la mélancolie « triste », la mélancolie peut-être aussi simplement un endroit magnifique où se retrouver...

Balky : Bonjour Charlie ! Tu as illustré ton premier album avec des personnages que tu as crée, les Normans. Je pense que chacune de tes chansons t'inspirent un certain monde graphique, comment illustrerais-tu l'album 'Running Still' par rapport à 'Hobo'?
Pendant longtemps, j'ai pensé l'illustrer moi-même, mais finalement j'ai abandonné l'idée. Je ne voulais faire la même chose que pour « Hobo » avec le même style. J'ai donc demandé à Kevin Reagan de s'en occuper. On a voulu illustrer le monde dans lequel je suis maintenant. Je voulais que son univers graphique illustre ce que je ressentais. Je ne voulais pas que ce soit parfait.

Marine Steiner : Bonjour Charlie! « Running Still » est un album profondément humain où les questions existentielles, et universelles, comme le suicide, la solitude, la conscience, le besoin des autres... sont prédominantes. Pour vous, quel message souhaiteriez-vous que les gens qui écoutent et apprécient votre musique retiennent?
C'est une excellente question ! C'est agréable qu'il y ait un tel niveau d'écoute de ma musique. Pour moi un artiste doit poser des questions, et pas forcément avoir les réponses, mais faire en sorte qu'au moins cela mène à d'autres questions. Je pense que dans toutes mes chansons j'ai essayé de poser des questions relatives à notre manière d’évaluer notre vie et nos émotions. Je pose toutes ces questions à ceux qui m'écoutent, et je me les pose à moi-même. J’ai vu le film « Shame » ce week-end, c'était vraiment génial, et ça m’a fait penser à la même chose. Pour moi, c'est pareil, si vous ne faites pas attention, vous pouvez passer à côté de certaines choses importantes de la vie.

zaza : Charlie, comment est-ce possible que tu connaisses autant de succès en France et pas au Royaume-Uni, ton pays de naissance? Je ne comprends pas, tu es génial… ;-)))
Je pense qu'il y a beaucoup de raisons. Tout le monde me demande tout le temps. Tout ce que je sais c'est que ma manière de créer ma musique semble raisonner auprès des Français. Les Français sont davantage concernés par le style que par la mode. Ce n'est pas forcément innovant mais ça a une essence réelle. Au Royaume-Uni, si vous n'êtes pas à la mode, si vous ne suivez la mode du moment, vous n'avez pas de succès. Et on ne peut pas dire que je suive la mode, je fais juste ce que j'aime. Je sais que les Britanniques aiment ma musique car j'ai fait une tournée formidable en Angleterre. C'est plus à cause des médias et de l'industrie du disque, qui fait des choix. J'ai eu la chance d'être repéré en France par les médias, et d'avoir été apprécié par le public.

Marie : Pour 'Lift me gently', tu as dit que tu avais laissé ton côté féminin s'exprimer. Mais pourquoi une chanson à propos du suicide? Big hug from angels !
Il s'agit d'une fille qui n'aime pas vraiment sa vie, et qui prie Dieu de mourir. Elle se fait assassiner et remercie Dieu d'enfin pouvoir en finir. Je pense que j'ai été inspiré par TS Elliott qui a écrit de magnifiques poèmes du point de vue d'une petite fille, et j'ai trouvé que c'était une idée formidable. Lars Von Trier également m'a inspiré sur son traitement de la souffrance du point de vue de la femme. J'ai eu envie aussi de chanter du point de vue d'une femme. La musique me permet de laisser place à ma créativité et de simplement imaginer.

Angel Po : On a pu voir récemment une vidéo en studio de l'enregistrement de « Unlike me ». Peut-on espérer voir d'autres vidéos en studio. Pourquoi pas un DVD retraçant la construction de ce nouvel album ?
Il n'y a pas autant d'images et de vidéo de la réalisation de l'album malheureusement. La vidéo d' « Unlike Me » a été faite en studio. Mais nous avions une équipe de 4-5 personnes pour faire cette vidéo.
Il y a quelques vidéos qui sortiront bientôt, mais pas autant que j'aurais aimé. Il faut que j'apprenne à faire moi-même mes vidéos… ;-)

RollingStone : Je suis un grand fan de Peter Gabriel et j'ai appris qu'il avait été là pour toi au début de ta carrière, c'est vrai ? De quelle manière t'a t-il inspiré ?
Il est toujours là ! On se parle souvent sur Skype et au téléphone, et il aime beaucoup l'album. Il a été formidable avec moi. Il pense que « Lift me Gently » est la meilleure chanson que j'ai écrite, et c'est un compliment incroyable.

pierre : Tu as participé à la bande originale du film « Lullaby », tu aimerais un jour composer une bande originale en entier ?
Oui ! Mon rêve est d'écrire, réaliser et faire la musique de mon propre film. Pour le moment, c'est la musique, mais mon but ultime c'est ça !

luv you charlie : Quel a été ton duo préféré jusqu'ici? Et quel serait le duo de tes rêves ?
C'est une question très difficile ! Je ne sais pas trop... J'ai aimé tous mes duos ! Celui avec Wax Tailor était super. J'adorerais faire un duo avec Tom Waits.

joanna : Est-ce que tu travaillerais encore avec Wax Tailor?
Oui ! On est toujours en contact. Si ça arrive et qu'on a un bon timing, j'aimerais bien. J'adore Wax c'est un mec super !

susie : Si tu pouvais définir ton dernier album avec un seul mot, quel serait-il ?
Ce ne serait RIEN! Je résiste à la tentation de 'définir' les choses. Je trouve ça trop dangereux, ca enlève toute liberté. Un mot ne peut pas définir tout ce que vous ressentez. Miles Davis disait que ce ne sont pas les notes qu'on joue mais celles qu'on ne joue pas qui comptent. Et cela veut tout dire. Je ne veux pas influencer les gens en définissant les choses. C'est comme lire un livre : vous vous créez un monde, un univers, avec vos propres émotions. C'est pour ça que beaucoup de gens sont souvent déçus quand les livres sont adaptés au cinéma.

anonyme : Chanterez-vous des chansons en français ? Ou des passages comme dans la chanson « Tongue tied » ?
Il n'y a aucune règle, parfois en français parfois en anglais. Je veux améliorer mon français, et j'essaie d'apprendre quelques chansons en Français. Pour le moment je chante surtout en anglais parce que j’ai besoin de comprendre et de ressentir les paroles, mais il n’y a pas de règles et rien de défini.

laurence : Salut Charlie. Connais-tu le théâtre des Bouffes du Nord ? Je l'ai découvert la semaine dernière et je pense que ce serait un endroit merveilleux pour chanter tes chansons devant 500 personnes comme tu aimes. Un endroit magique pour une prochaine date acoustique !
C'est une super salle, j'ai vu des amis jouer là-bas. Je ne suis pas sûr que le théâtre aimerait m'accueillir, car c'est plus pour des pièces, des spectacles, que pour des concerts. Mais c'est un superbe endroit, je suis d’accord.

Richard : Hello Alone Charlie ;) Ravi de te revoir de retour en France. C'est toujours un plaisir. Quelle est ta philosophie dans la vie : courir immobile ou cours toujours ? ;)
D'abord, je ne sais pas quelle est ton interprétation de ces deux expressions. Je voulais exprimer l'oxymore de ces deux mots 'courir' et 'calme'. Je pense que c'est ce que je vis au quotidien, je cours beaucoup mais J'essaie de trouver des moments de calme. Je pense que Running Still est donc ce qui me correspond le mieux.

Marie Rays : Avec Running Still, tu as pris le risque de créer des chansons différentes de ce les gens attendaient de toi après 'Hobo'. Maintenant que tu sais que le public est très enthousiaste à propos de cet album et des chansons risquées comme 'The Great Conversation'. Quels genres d'autres risques pourrais-tu prendre pour ton prochain album ?
J'adore ces questions ! Merci à vous tous, cela montre que vous avez vraiment écouté l'album. Je veux juste essayer d'aller au plus profond des choses. Vous avez généralement besoin d'exprimer vos sentiments, et dire ce qu'on a à dire dans un temps aussi limité qu'une chanson est compliqué. J'ai des idées pour des nouvelles chansons, mais je ne peux pas trop en parler pour le moment... Mais j'ai envie d'explorer d'autres styles, me lancer des défis. Je voudrais qu'il soit peut-être moins produit... Je ne sais pas pour le moment.

 

--------------------------------

Présentation du chat:

Après le triomphe de son premier album Hobo, qui s'est vendu à près de 600.000 exemplaires, Charlie Winston est de retour dans les bacs avec son deuxième opus, Running Still. Cet album mélangeant pop, folk, rock, jazz et hip-hop est avant tout énergique. Moins une révolution qu'une évolution, il aborde des thématiques plus profondes que dans son premier album, telles que le suicide et la recherche du bonheur. Dès la première écoute, on en conviendra: l'inspiration et l'enthousiasme n'ont pas quitté le Britannique.

La vidéo de son dernier single:

Charlie Winston vous répondra en vidéo et interprétera quelques titres en acoustique lundi à 16h. Posez-lui vos questions dans les commentaires ci-dessous.

Cet événement se déroule en partenariat avec Canal Chat et Rolling Stone.