Chlorophylle refait de la résistance

©2006 20 minutes

— 

Qui se souvient de Chlorophylle, le petit loir dont les bucoliques – mais trépidantes - aventures marquèrent les pages du journal Tintin dans les années 1950 ? Les éditions Le Lombard nous rafraîchissent la mémoire avec une superbe réédition, en recueil, de trois de ses meilleurs albums : Chlorophylle contre les rats noirs (qui donne titre à l'anthologie), Chlorophylle et les conspirateurs et Pas de salami pour Célimène. Créé par le Belge Raymond Macherot, le rongeur s'oppose au Roi Anthracite et à ses rats noirs qui menacent d'envahir le Val-tranquille. Aidé de Minimum, un mulot facétieux, de la loutre Torpille ou du lapin Serpolet, Chlorophylle organise la résistance... Ces récits accusent un charme certes un peu désuet, mais leurs accents anthropomorphiques prennent aujourd'hui toute leur ampleur : en dénonçant la tyrannie des rats, leur cruauté et la notion de survie de l'espèce, Macherot fait allusion à un monde bien réel et dresse un violent réquisitoire contre toute forme d'oppression. Chlorophylle, héros subversif... qui l'eût cru ?

Olivier Mimran