Vengeance en « Enfers virtuels »

— 

Auteur iconoclaste, Iain M. Banks écrit tantôt de la « littérature blanche » (générale), tantôt de la science-fiction. Dans ce domaine, le Britannique s'est surtout illustré par la création d'une saga complexe et foisonnante, « Le cycle de la Culture ». Dernier roman en date, qui peut se lire indépendamment des autres, Les Enfers virtuels, publié en deux volumes chez Robert Laffont, dans la prestigieuse collection « Ailleurs et demain ». Jonglant avec une poignée de personnages, Iain M. Banks met en place une intrigue haletante : Lededje, jeune femme asservie depuis des années par l'influent et richissime Veppers, est poignardée et laissée pour morte par ce dernier. A son réveil, elle est animée par la vengeance. Dans ce roman rythmé qui mélange les aventures à l'exotisme de galaxies futuristes et à la haute technologie, l'auteur pousse l'imagination aussi loin qu'il peut. Joël Métreau