Sons,Web et vidéos

— 

Parmi la programmation de ce festival des cultures électroniques, trois soirées où musique, Web et images s’emmêlent.
Soirée Audiofocus, demain à Mains d’OEuvre, Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis) Des percussions et rien d’autre, décortiquées et mises en scène par trois musiciens issus du classique, de l’électro et de la musique contemporaine.
Performances de WJs, lundi 24 à Ars Longa (Paris
11e)
On connaissait les VJs (Vidéo Jockeys). Voilà les
WJs (Web Jockeys). Leur mission ? Créer du son et
des images en live en puisant du contenu sur Internet. Six artistes relèvent le défi avec une performance entre art et érotisme.
Soirée Vidio Crash, vendredi 28 à Confluences (Paris 20e) Déformées, trafiquées et détournées, les images sont mises à mal par des vidéastes et des graphistes déchaînés. La pop-culture, la télé et le cinéma sont déconstruits sous nos yeux et réinventés en direct.

I. Ch.

La salle parisienne Projet 101 (9e) existe depuis quatre ans mais resteméconnue. C’est un lieu novateur en matière demusique électronique, d’arts numériques et de visuels. Le festival est l’occasion de la découvrir, pour une soirée Loop Pool (le 26 avril) jouant sur des boucles d’images et de sons.