Juha Huuskonen : «Une overdose de médias digitaux»

©2006 20 minutes

— 

Juha Huuskonen

Fondateur du festival finlandais.

Pourquoi « PixelAche » (« Mal au pixel ») ?

Ce terme était dans un article sur les mots pouvant être utilisés dans le futur. PixelAche décrit un sentiment résultant d'une overdose de médias digitaux. Cette overdose existe déjà avec la standardisation des supports : ces CD, DVD et sites Web qui se ressemblent.

Qu'avez-vous retenu des quatre éditions du festival ?

Beaucoup d'artistes ont construit leurs propres outils et technologies. Ce qui démontre que des idées alternatives existent en réponse à la surcommercialisation des nouvelles technologies.

Et cette réponse, c'est le media art ?

Peut-être. Les médias et les technologies font partie de nos vies. Pourquoi ne pas nous en emparer, les utiliser en tant qu'outils artistiques et offrir une perspective critique de problèmes comme les copyrights ou les licences.

Recueilli par A. L.