les séries télé servies en entrées étoilées

Alice coffin

— 

Il va vite devenir indispensable !
Il va vite devenir indispensable ! — A. GELEBART / 20 MINUTES

Plus dur à décrocher qu'une étoile au Michelin, un quatre étoiles dans le Dictionnaire des séries télévisées. Même « Mad Men » n'a pas eu le droit à cette haute distinction dans cette somme, parue hier et signée Nils C. Ahl et Benjamin Fau. Ils travaillent à l'ouvrage depuis longtemps. « Il y avait un autre livre du genre, mais sa réédition date de 1993 ! Aux Etats-Unis, comme le discours critique sur les séries est très développé, ce type de dictionnaires existe, pas en France », note Benjamin Fau.

Une série signée Maurice Pialat
Il recense 3 200 séries sélectionnées sur deux critères : au moins six épisodes et une diffusion sur une chaîne française. Le tout accompagné d'un « Vocabulaire des séries » et de « La DVDthèque idéale », dans laquelle figure « Kaamelott », rare production française à quatre étoiles. « Il y a aussi "La Maison des bois", souligne Benjamin Fau. Une série de 1971, découverte par hasard. J'ai trouvé ça génial avant de découvrir qu'elle avait été réalisée… par Maurice Pialat ! ». Toutes les réalisations font l'objet de notices détaillées. « Je mets trois étoiles à "Mad Men", mais je prends le temps de m'en expliquer », note Nils C. Kahn.

Zéro étoile pour « Joséphine

ange gardien »
Même chose pour « Joséphine ange gardien » dont l'article est en symbiose avec le zéro étoile. Extrait : « Des scénarios ridicules, une réalisation faite du bout d'un orteil, une mise en scène pour labrador sous anxiolytiques […] Et en plus, c'est d'une extraordinaire laideur. » Voilà pour le ton. « On a adopté celui qui est en vigueur sur Internet dans les forums, note Benjamin Fau. En France, c'est là que se fait la vraie critique des séries, pas dans les journaux où les séries sont encore trop prétexte à analyse sociologique. » Son collègue confirme : « Les papiers sur "Mad Men" parlent souvent de tout sauf de"Mad Men" ! »