L'histoire bien corsetée

— 

Que ce serait-il passé si ce jour de 48 avant J.-C. à Alexandrie, Cléopâtre ne s'était pas présentée devant Jules César « vêtue d'une jupe serrée à la taille par une large ceinture, soutenue par deux bretelles ; ce qui la corsetait et lui relevait les seins qu'elle avait naturellement superbes » ? La belle Egyptienne n'aurait peut-être pas séduit l'empereur ; l'histoire n'aurait pas été la même. Dans son livre Douze corsets qui ont changé l'histoire (Pygmalion), l'historien Michel de Decker raconte la séduction dans les jeux de pouvoir, et l'influence des femmes dans l'histoire. « Elles ont été corsetées pendant des siècles, mais leur rôle contraste avec cet enfermement, explique Michel de Decker à 20 Minutes. De Gabrielle d'Estrées qui a indirectement fait promulguer l'édit de Nantes, à Madame de Maintenon, qui l'a fait annuler, rien ne se serait fait sans les femmes. »
Charlotte Pudlowski