L'heure de Tranströmer

— 

L'écrivain Tomas Tranströmer.
L'écrivain Tomas Tranströmer. — J.gow/scanpix/reuters

Ça devait être l'année de la poésie. Parce qu'aucun poète n'avait reçu le Nobel de littérature depuis Wisława Szymborska en 1996. « Printemps arabe » et révoltes dans son pays aidant, le poète syrien Adonis avait vu sa cote, déjà haute, passer à un niveau stratosphérique. Et là, överraskning ! L'Académie suédoise a préféré récompenser l'œuvre d'un compatriote, Tomas Tranströmer. Le poète et psychologue de 80 ans est aujourd'hui aphasique et hémiplégique (suite à une attaque cérébrale), et vit reclus sur une île. Son œuvre, une quinzaine de recueils seulement, traite de « la Mémoire et la Nature », selon l'académie Nobel.B. C.