Lila Downs relève la chanson mexicaine

©2006 20 minutes

— 

Le tube de l'été a une saison d'avance. La Cumbia del Mole a tout pour emporter l'adhésion des foules dansantes. De l'exotisme, un rythme imparable, des choeurs, des paroles hilarantes (la recette du mole, sauce épicée aux haricots rouges, noisettes, fruits et cacao) et des arrangements rock loin des salsas et sambas nunuches. Son interprète, la Mexicaine Lila Downs, sort un nouvel album, La Cantina, délirant catalogue de chansons traditionnelles mexicaines assaisonnées de phrasés hip-hop, de rythmes hard rock et de singulières improvisations vocales dignes d'une cantatrice déjantée. Avec ses couettes et ses sourcils épais, Lila Downs avait tapé dans l'oeil et l'oreille de l'actrice Salma Hayek, qui l'avait choisie pour interpréter la chanson titre du film Frida Kahlo.

Mais la belle diva était déjà connue dans son pays pour ses albums en hommage à la culture populaire mexicaine. Dans La Cantina, Lila Downs s'attaque avec enthousiasme et humour au genre de la cancion ranchera, ces chansons tristes à faire pleurer dans les chaumières. Très bien fréquentée, entre autres, par Flaco Jimenez, le légendaire accordéoniste, La Cantina de Lila Downs ne devrait pas désemplir.

B. Chapon

En concert ce soir au New Morning (Paris 10e).