Journal de la « der des ders »

— 

Un récit sobre, mais cru.
Un récit sobre, mais cru. — seuil

« Les paroles s'envolent, les écrits restent. » C'est ce qu'a dû penser le dessinateur Barroux lorsqu'il a ramassé un cahier jeté sur le trottoir lors d'un déménagement. A l'intérieur, le manuscrit authentique des premières semaines de mobilisation d'un poilu envoyé sur le front à l'été 1914.
Son récit, simple mais cru, décrit les épreuves endurées par ceux qui, partis « la fleur au fusil », furent vite confrontés à l'horreur absolue dans les tranchées. Sobrement illustré, On les aura ! (Seuil) est un témoignage aussi puissant que poignant.Olivier Mimran