« 52 cadavres exquis » pour un an de littérature

— 

no caption
no caption — playbac

La règle du jeu est simple et le plaisir surréaliste. Sept écrivains parmi lesquels Daniel Picouly, Yann Queffélec ou Tatiana de Rosnay se sont adonnés au jeu du cadavre exquis, alimentant une page de récit chacun leur tour et ce à 52 reprises. Vous avez bien compté, cela donne 52 nouvelles de sept pages, soit un an de littérature si l'on savoure ce recueil à raison d'un cadavre par jour. L'ensemble, que l'on peut poser sur son bureau comme un calendrier est orienté polar, ce qui tombe bien quand on parle de cadavre. C'est amusant et plutôt cohérent, les auteurs s'étant probablement accordés sur les titres et les éléments clés de chaque histoire.S. L.