Le Lido, Venise avec vue sur la mer

La Rédaction du Guide du Routard

— 

C'est à vélo qu'il faut parcourir cette île d'une douzaine de kilomètres.
C'est à vélo qu'il faut parcourir cette île d'une douzaine de kilomètres. — BARIRAD / SIPA

La Mostra terminée, le Lido retrouve son calme. A vous de faire votre cinéma, sur les traces de Diane Kruger ou de Monica Bellucci. Avec ses villas, ses tennis, ses palaces, son golf et ses plages, le Lido a des allures de station balnéaire chic, pas forcément si chère. Car si les stars y atterrissent en hélicoptère, c'est à vélo qu'il faut parcourir cette île de 12 km de long sur 3 km de large, à deux pas de Venise.

Plongeon dans la lagune
On découvrira ainsi ses ruelles tranquilles et ses jardins bien entretenus. Vos coups de pédale vous conduiront du côté du Palais du festival ou du Grand Hôtel des Bains, où fut tourné Mort à Venise de Visconti. Les fans d'Hugo Pratt pousseront jusqu'à Malamocco, où vivait le créateur de Corto Maltese. Côté plages, celles de la côte sud du Lido (en empruntant l'avenue principale, Gran Viale) sont payantes et occupées par des rangées de cabines. Vous voilà prévenu. Mais que ne ferait-on pas pour un plongeon dans la lagune, histoire d'imiter Katherine Hepburn dans Vacances à Venise, filmé par David Lean.
On prendra aussi le temps de goûter à la cuisine locale, où règnent les saveurs orientales. On salive à la vue de bigoli in salsa, gros spaghettis creux accompagnés d'une sauce à base de sardines et d'oignons. Succulent également, le risi e bisi, associant petits pois, jambon, lardons et riz, mijotés dans un consommé de poulet. Quant au foie à la vénitienne, c'est une spécialité délicieuse quand elle est bien préparée… et quand on aime les oignons ! Un plat à marier avec de la polenta. A l'apéro, on commandera un Spritz, à base de vin blanc et de Campari (amer) ou d'Aperol et d'eau de Seltz (plus doux). A boire accompagné d'une olive ou une rondelle de citron, de préférence en terrasse pour prolonger l'été.