Morrissey hors des limites du bon goût

©2006 20 minutes

— 

Morrissey n'arrête plus. Deux ans après son come-back, le revoilà avec un nouvel album, Ringleader of the Tormentors, qui commence fort. Voix de velours, triple couches de violons, envolées lyriques : l'ex-Smiths se lâche sur des chansons oscillant entre kitsch et pop symphonique. Il est impeccable sur le rageur You Have Killed Me ou sur I Will See You in Far Off Places et ses accents orientalisants. Mais Morrissey va trop loin. La moitié des morceaux, au bas mot, sont noyés sous des orchestrations chargées, faisant de ce disque une sorte de pudding sonore assez indigeste.

Isabelle Chelley