Amy Winehouse: un duo dont les fonds iront à une fondation contre les addictions

CULTURE Avec Tony Bennett, elle avait enregistré «Body and Soul» dans les studios d'Abbey Road...

Charlotte Pudlowski

— 

Amy Winehouse en concert lors des Eurockéennes de Belfort, le 29 juin 2007
Amy Winehouse en concert lors des Eurockéennes de Belfort, le 29 juin 2007 — POL EMILE/SIPA

Avant sa mort, Amy Winehouse et Tony Bennett, qu’elle adulait, avaient enregistré un duo. Il sortira de façon posthume et l’argent de la vente ira à la Amy Winehouse fondation, que son père Mitch est en train de monter, pour lutter contre les addictions.

La jeune chanteuse torturée et la légende américaine du jazz avaient enregistré, dans les studios d’Abbey Road, le titre «Body and Soul».

La chanson, enregistrée en mars dernier, devait être l’un des titres du futur album de Bennett, «Duets II» mais elle sortira finalement en single. «Nous la sortons de l’album», a expliqué le chanteur sur MTV.«Cela ira à la fondation montée par le père d’Amy Winehouse, pour apprendre aux enfants à ne pas céder à la drogue, et toutes les royalties iront à cette fondation».

Un duo de rêve

Dans un communiqué, le père d’Amy Winehouse a déclaré qu’il n’aurait pu «être plus heureux». «Amy était tellement heureuse de travailler avec Tony Bennett et avait vraiment hâte que ses fans puissent écouter l’enregistrement».

Un journaliste du Telegraph avait assisté à une séance d’enregistrement du duo. Amy Winehouse, extrêmement émue de rencontrer son idole – de 85 ans -  répétait à Bennett «Non je ne vais pas pleurer, je ne vais pas pleurer». Elle avait expliqué comment son père l’avait élevée sur du Bennett et du Sinatra. «J’ai grandi en écoutant vos disques» avait-elle confié à son aîné. «C’est vous qui m’avez appris à chanter».