«Bonne nuit les petits» perd son créateur

CULTURE Claude Laydu, auteur et producteur de l'émission est mort…

C.P.

— 

Claude Laydu accompagné de Nounours, le 27 février 1995
Claude Laydu accompagné de Nounours, le 27 février 1995 — BENAROCH/SIPA

«Bonneee nuit les peeeetits» : c’est ce que l’on entendait Nounours dire à la fin de chaque épisode, quand Pimprenelle et Nicolas allaient se mettre au lit, et que les enfants, quittant leur écran, les imitaient. Le créateur de l’émission, Claude Laydu, âgé de 84 ans, a trouvé lui aussi le sommeil, éternel cette fois-ci. Il s’est éteint mercredi à l’âge de 84 ans ont annoncé ses proches.

«Bonne nuit les petits» avait été imaginé par Claude Laydu et son épouse Christine. De courts épisodes de cinq minutes tous les soirs, en noir et blanc de 1962 à 1976, puis en couleur. Le marchand de sable venait et l’épisode s’achevait.

De nationalité suisse, né le 10 Mars 1927 à Bruxelles, Claude Laydu était arrivé à Paris en 1947. Il voulait être comédien, avait démarré très fort en intégrant la troupe de Jean-Louis Barrault, au théâtre Marigny à Paris. Il travaillera avec André Cayatte (Journal d' un curé de campagne) ou Robert Bresson.

Marié à Christine Laydu (avec laquelle il aura deux enfants, un fils et une fille), lui vient l'idée de «Bonne Nuit les petits alors qu'il est en Allemagne et qu'il découvre à la télévision, qu'une speakrine dit tous les soirs aux enfants d'aller se coucher. Survient alors Nounours, qui s'appelle encore Gros Ours, qui reste sur son nuage et fait trouver le sommeil à P’tit Louis et Mirabelle. Les bambins français les découvrent sur leurs écrans le 10 Décembre 1962. Il ne devait rester qu'un an, et douze épisodes. Il reviendra en 1963, descendra de son nuage pour s'occuper de Pimprenelle et Nicolas, et restera 568 épisodes.

>> Quels sont vos souvenirs de l'émission de Claude Laydu? Regardiez-vous «Bonne nuit les petits»? Dites-le nous dans les commentaires ci-dessous...