S'il fallait retenir trois choses d'Amy Winehouse

MUSIQUE La chanteuse est décédée a Londres ce week-end....

Charlotte Pudlowski

— 

La chanteuse Amy Winehouse, lors d'une séance shopping à Londres, le 25 novembre 2009.
La chanteuse Amy Winehouse, lors d'une séance shopping à Londres, le 25 novembre 2009. — TCAA/ZDS/WENN.COM/SIPA

1) Elle a démocratisé la musique noire

Lorsqu'en 2003 le public entend des morceaux de Frank, le premier album d'Amy Winehouse, tout le monde s'attend a voir débarquer sur les plateaux une grande noire plantureuse. «C’est de l’âme à l’anglaise, où la soul fait littéralement partie des chromosomes de la population depuis la création même de Tamla-Motown», écrira le magazine Rock andFolk lors de la sortie de son second album . «Pleine de fish & chips, de parfum cheap, de Lager et de pluie sale. Et comme si ce n’était pas suffisant, trône encore cette voix surhumaine, toujours parfaitementlaid-back, idéalement dosée et économe, aux antipodes des habituels hurlements pseudo-gospel qui polluent tant le genre...». Amy Winehouse a su, après quelques autres, chanter la soul comme une black, et surtout l'intégrer à la popculture blanche.

2) Elle accède au panthéon du rock

En mourant a 27 ans, la chanteuse de soul Amy Winehouse rejoint les Jim Morrison, Jimi Hendrix ou Kurt Cobain. «Je me rends compte que ma fille pourrait mourir avant la fin de l'année», avait décrété sa mère en 2008 au Sunday Mirror. «On la regarde se tuer à petit feu. Elle a toujours vécu sur ses limites, même quand elle était plus jeune.» Il y a quelques semaines, les médecins avaient rappelé la jeune femme à l'ordre, avertissant que la drogue et l'alcool qu'elle ingurgitait la mettait en danger de mort. Amy Winehouse elle-même avait dit aplusieurs reprises qu'elle ne dépasserait pas les 27 ans. Elle en aurait eu 28 le 14 septembre prochain.

3) Elle influence la prochaine génération

Le monde de la musique ne sortira pas indemne de son passage. Dans un article du Times intitulé «Les nouvelles Amy», le journaliste Adam Thompson estimait en 2007 que les chanteuses Duffy, Gabriella Cilmi ou Adele étaient en première ligne pour reprendre le flambeau. Ces jeunes anglaises aux voix de noire se sont considérablement inspirées d'Amy Winehouse musicalement. Sur le plan marketing, les labels deviennent d'eux-mêmes friands de ces chanteuses aux voix de divas. Leur chance est que ces deux nouvelles qu'ils ont trouvées (Duffy et Adele), ne semblent pas emprunter le chemin fait de poudre blanche et d'effluves d'alcool de leur ainée.

>> Et vous? Que retenez-vous de cette chanteuse? Racontez vos souvenirs en concert ou à l'écoute de ses albums, donnez vos réactions après sa disparition en laissant vos commentaires ci-dessous...