Une œuvre bloquée par une procédure sans issue

— 

C'est la face cachée du pays de Candy, celle qui fait le malheur de ses fans. Sa diffusion est bloquée depuis que l'auteur et l'illustratrice se déchirent sur la question des droits dérivés. Kyoko Mizuki a inventé l'histoire et le personnage, Yumiko Igarashi lui a donné son apparence physique. Cette dernière voudrait vendre à sa guise des produits basés sur ses illustrations. Refus de l'auteur, qui réclame sa part du gâteau. Le procès dure depuis douze ans et, à ce jour, aucun accord n'est en vue. Entre-temps, des tonnes de jouets ont été détruits et les vidéos retirées de la vente. Même la Toei, qui a produit la série, ne veut plus prendre le risque de la rediffuser. « Je ne vois pas d'issue possible », regrette Stéphane Ferrand. Glénat rêvait d'éditer Candy, mais s'est rabattu sur Heidi. Même dessinatrice, mais en solo.S.L.