Le graff va bon train

STREET ART La SNCF organise des Art Battles dans ses gares...

Yona Helaoua

— 

Artistes français et américains vont s'affronter dans les gares.
Artistes français et américains vont s'affronter dans les gares. — a.gelebart /20 minutes

Taggeurs et graffeurs, ennemis jurés des trains de banlieue ? La tournée Art Battles leur offre une trêve. A l'initiative de Gares & Connexions, une branche de la SNCF, huit artistes français investissent des gares pour affronter des artistes américains. A Paris, Lyon ou Marseille, ils auront deux heures pour réaliser une performance de street art sur les beats du DJ French Tourist. Les voyageurs voteront à main levée pour élire les gagnants. Il va y avoir de l'ambiance dans les gares.

>> Retrouvez le tchat de Sean Bono, le fondateur du mouvement des Art Battles.

Amateurs ou pros
Les Art Battles, nées aux Etats-Unis en 2001, réunissent pros et amateurs munis de bombes, feutres ou pinceaux. Kouka est l'un des huit sélectionnés : « Mon truc, c'est de peindre à partir d'images, comme les samples en musique. Je les transpose dans un autre contexte si bien qu'on ne reconnaît pas la photo d'origine. » Kouka a commencé par des graffitis dans la rue. Même trajectoire pour Deuz, un prof d'art appliqué qui a déjà exposé son travail. « Avec Art Battles, j'espère obtenir une reconnaissance du milieu », avoue-t-il. Et peut-être se faire repérer outre-Atlantique, qui sait ?

A Paris

24 et 25 juin, à 16h : battles en gare de Paris Nord, sous la verrière du hall banlieue. Les 2 et 3 juillet : battlesen gare de Paris Lyon,place Henri-Frenay. www.gares-en-mouvement.com.