Un chat, des pixels et « Plato »

— 

Au Chat du rabbin, Cristal du meilleur long métrage, le public du festival d'Annecy a préféré accorder son prix à l'audacieux Colorful du Japonais Keiichi Hara. Côté courts, c'est Pixels de Patrick Jean, où des jeux vidéo envahissent le monde, qui l'a emporté. Un film amusant, mais qui circule sur le Net depuis un an. Les découvertes viennent plutôt des films de fin d'études. C'est Plato, d'un certain Léonard Cohen, des Arts déco, qui a fait la plus forte impression : Cristal et prix de la jeunesse pour ce film tout bête, où un homme en 2D trace un carré, puis un autre, quand un incident lui révèle la notion de profondeur et de volume. Avec le cube, ses ennuis commencent…S. L.