Eros s'invite au musée Cernuschi

©2006 20 minutes

— 

« Palais du printemps », un titre élégant pour désigner la collection de peintures érotiques chinoises, exposée jusqu'au 7 mai au musée Cernuschi (Paris 8e).

Moins connues que les estampes japonaises et présentées ici pour la première fois, ces oeuvres avaient pour but d'initier les jeunes femmes aux pratiques de l'amour.

Les scènes tantôt évocatrices, tantôt crues, se déroulent aussi bien dans l'alcôve des maisons que dans de somptueux jardins, où chaque fleur, chaque plante, évoque l'acte sexuel.

Propice à la contemplation, cette exposition n'en est pas moins didactique.

Elle offre de nombreuses clés pour saisir cet art vieux de plusieurs siècles.

J. D. .