Savoir travailler sa Johnny fan attitude

GROUPIES Le chanteur a donné un concert privé le 30 mai dernier. «20Minutes» y était...

Yona Helaoua

— 

Le 30 mai, Johnny donnait un concert privé à RTL. Les invités? Quelques people, mais surtout des auditeurs. Auprès d'eux, nous avons pu constater à quel point être un fan de Johnny exige des qualités. Révisez un peu avant d'écouter le concert ce samedi sur RTL de 15h à 16h.

Avoir une condition physique supérieure à la normale
Si le concert est à 18h, arriver à 17h pour attendre, debout et stoïque, la venue de l'idole. Une fois à l'intérieur, on reste debout, position rêvée pour crier: «Johnny on t'aime!» et bouger son corps comme jamais.

Connaître toutes ses chansons
(on a dit TOUTES, merci de suivre !)
Vous sifflotez «Le blues» sans faute? Vous êtes loin du compte. Très loin. André, lui, suit Johnny depuis 1976. «Je l'ai vu à Vegas, à Bercy, au Stade de France. Je connais tous ses titres.» Y compris «La douceur de vivre», extraite du dernier album. La grande classe (comme André): connaître la moindre syllabe de «Nos tendres années», une vieille ballade dont Johnny lui-même a du mal à se rappeler les paroles.

Oublier que vous êtes un VIP
Au son du «Blues», le polémiste Eric Zemmour se dandine sur son siège, tandis que l'ex-juré de «Nouvelle Star» Philippe Manœuvre opine de la tête l'air de dire: «Pas mal, coco». Les people n'ont pas hésité à adopter la chorégraphie, deux bras croisés en l'air en criant: «Mourir d'amour enchaînééééé!»

Savoir (aussi) planer au-dessus de la fan attitude
Comme Ginette, qui l'a vu en concert plus de 35 fois. «Vous savez, Johnny, il est partout dans mon salon. J'ai tous ses disques, photos, livres…» Elle est restée sagement au café d'en face en attendant qu'il arrive. Pas besoin de rester après le concert non plus: Les autographes de Johnny, ce n'est pas ça qui manque à Ginette. Respect.