Du Champagne folket de la dance provençale

MUSIQUE Les Inrocks Lab ont mis le cap sur Reims...

benjamin chapon

— 

Le trio rémois John Grape a su convaincre les internautes des Inrocks.
Le trio rémois John Grape a su convaincre les internautes des Inrocks. — dr

De Reims, on connaissait un breuvage pétillant, une cathédrale régalienne et une scène électro incroyablement fleurissante. Les génies de l'électro Yuksek, Brodinski, The Shoes, puis la chorale rock The Bewitched Hands ont récemment popularisé la scène rémoise.

Grape de groupes
La nouvelle livraison mensuelle de finalistes du concours Inrocks Lab démontre qu'on sait aussi faire du folk dans la Cité des rois. « Tous les groupes dont vous parlez sont des amis de John Grape, précise Vincent, manager du groupe. Ils passent souvent à la maison-studio du groupe, surnommée la “Véranda”. » De barbecues en concerts improvisés, la Véranda est l'un des épicentres du séisme rémois.

« Vu de Paris, c'est une explosion de groupes, explique Vincent. Mais pour ces groupes, qui se connaissent et jouent ensemble depuis le lycée, c'est tout à fait naturel. » Se consacrant à 100 % au groupe depuis six mois, le trio de John Grape suit ainsi la glorieuse voix de ses amis, mais sur un mode folk. Calme et sensible, leur musique a déjà séduit plusieurs milliers de personnes qui suivent leur parcours. « Pour les Inrocks Lab, on a fait une vraie campagne pour inciter les fans à voter, raconte Vincent. C'est une façon de fidéliser les gens qui ont bien accroché à notre musique. »

Si John Grape a séduit les internautes des Inrocks, Hyphen Hyphen a été choisi par le jury pour être finaliste. « Une super-reconnaissance » pour Santa, la jeune chanteuse du groupe dance-rock. Le quatuor niçois n'a pas 20 ans de moyenne d'âge et déjà une jolie réputation qui dépasse la Promenade des Anglais. « On est pressés d'enregistrer un deuxième EP parce que notre vision de la musique à évolué, explique Santa. Elle est plus tranchante. » Brassant avec allégresse disco, punk et rock, Hyphen Hyphen compose désormais « à partir d'envies de sons. » Des sons qu'on a hâte d'entendre, mercredi à la Flèche d'Or, pour le concert des finalistes.