Luxembourg, calme et volupté

— 

Claudine Muno
Claudine Muno — J. UNSEN

Les chansons folk trilingues (anglais surtout, français et luxembourgeois) ont égayé le Printemps des mélomanes. On ne peut que souhaiter que le public les emmène avec lui dans ses valises estivales. Claudine Muno est une discrète chanteuse luxembourgeoise, débarquée en France avec son album Carmagnoles un peu par hasard. « On a envoyé nos maquettes à une maison de disques un peu pour la blague… Et voilà. » Et la voilà, hyper intimidée d'être tout d'un coup le centre d'attention des médias ou des spectateurs. « J'ai commencé la musique en solitaire. Petite, j'inventais des musiques de films au piano devant la télé avec le son coupé. » Plus tard, elle découvre la guitare et ne la quitte plus. Sa rencontre avec son groupe, The Luna Boots, la force un peu à sortir de sa coquille. « Et puis, c'est plus gai d'être avec eux que de traîner toute seule avec ma guitare. »Benjamin Chapon