Michel Houellebecq remercie Wikipédia

Valentine Pasquesoone

— 

Près d’un an après la controverse autour de La Carte et le territoire, dont certains extraits étaient issus de Wikipédia, son auteur Michel Houellebecq décide de remercier l’encyclopédie en ligne. Avec son éditeur Flammarion, l’écrivain a finalement choisi d’inclure le site en ligne, parmi les collaborateurs remerciés.

Dans La Carte et le territoire, dernier Prix Goncourt, on pourra désormais lire «Je remercie aussi Wikipedia (htpp://fr.wikipedia.org) et ses contributeurs dont j’ai parfois utilisé les notices comme source d’inspiration et notamment celles relatives à la mouche domestique, à la ville de Beauvais ou encore à Frédéric Nihous».

Cette décision, annoncée aujourd’hui sur le blog de Wikimédia France par sa présidente Adrienne Alix, vient clore une polémique lancée en septembre 2010 par un journaliste de Slate.fr. Vincent Glad révélait dans son article l’existence de passages directement copiés de Wikipédia dans le dernier Michel Houellebecq.

Une pratique illégale, les notices de l’encyclopédie participative étant protégées par la licence Creative Commons BY-SA. En choisissant d’en copier plusieurs, l’écrivain a pour obligation de citer l’auteur de ces passages et de les distribuer gratuitement, sans fin commerciale. Réagissant aux faits, le spécialiste du logiciel libre Florent Gallaire avait même proposé La Carte et le territoire en libre accès sur son site, avant une mise en demeure de Flammarion.

Après un débat avec la maison d’édition qui aura duré plusieurs mois, Wikimédia voit enfin son droit de citation respecté. «Nous estimons qu’il s’agit là d’un premier pas de la part de Flammarion, qui a su admettre que les contributeurs de Wikipédia n'étaient pas 'rien' et que leur travail devait être reconnu» a déclaré aujourd’hui Adrienne Alix, présidente de la fondation.