Raul Midon, de la soul à écouter les yeux fermés

©2006 20 minutes

— 

Raul Midon ne veut plus être comparé à Stevie Wonder. Ce jeune Américain a beau être aveugle et chanter une soul vivante et généreuse, la comparaison s'arrête là tant le style de Raul Midon est original. A preuve son premier album, State Of Mind, attendu par ceux qui l'ont découvert en première partie de Chucho Valdes au Cirque d'Hiver l'an dernier. L'artiste avait alors estomaqué le public par la force émotionnelle de sa voix profonde, soulignée par des accords de guitare vigoureux.

Originaire du Nouveau Mexique, Raul Midon puise sa singularité dans la mixité de ses influences : musique percussive d'Argentine, collection de jazz de son père et découverte sur le tard de la pop avec Michael Jackson. « C'est le flamenco, appris très jeune, qui donne à mon style cette énergie. Ma musique se doit d'être aussi positive que mon message. » Cet éternel optimiste refuse catégoriquement de parler de sa cécité. « Je ne pense pas que mon handicap ait un rapport avec ma musique. » Il y consacre tout de même une magnifique ballade, All in Your Mind. Ancien choriste de Julio Iglesias et Shakira, il rend également hommage à ses origines latines sur la furieuse rumba de I Would Do Anything. Raul Midon s'impose comme un grand chanteur soul dès les premières notes. Adeline Lajoinie

En concert le 30 mars au New Morning (Paris 10e).