La justice refuse le retrait du «Piss Christ» de Serrano

Reuters

— 

La justice a débouté mercredi une association catholique qui réclamait le retrait du site internet de la collection Lambert d'un cliché de "Piss Christ", oeuvre de l'artiste new-yorkais Andres Serrano représentant un crucifix plongé dans l'urine.

L'oeuvre du photographe américain, vandalisée dimanche par plusieurs inconnus, est présentée jusqu'au 8 mai au musée d'art contemporain d'Avignon dans le cadre de l'exposition "Je crois aux miracles", qui retrace dix ans de la collection du galeriste parisien Yvon Lambert.

Le tribunal de grande instance d'Avignon a jugé que "nulle offense publique ne peut être invoquée" par rapport à cette oeuvre.

Il a condamné l'Alliance générale contre le racisme et pour le respect de l'identité française et chrétienne (Agrif) à verser 5.000 euros à la Fondation Lambert pour abus de procédure.

"C'est une décision historique qui fait date dans l'histoire de l'art", a déclaré l'avocate de la fondation, Agnès Tricoire.

L'Agrif avait pour sa part estimé que "ce cliché insulte et blesse les chrétiens au coeur même de leur foi".

Oeuvre majeure de l'artiste new-yorkais, "Piss Christ" a déjà suscité la polémique lors d'une exposition aux Etats-Unis en 1989. En octobre 2007, plusieurs oeuvres d'Andres Serrano ont été vandalisées dans une galerie d'art de Suède par un groupe se revendiquant de l'extrême droite.