« je suis un petit peu folle »

recueilli par cédric couvez

— 

Avec ses faux airs de Courtney Love, Taylor Momsen a enflammé la scène du VIP Room, vendredi dernier à Paris.
Avec ses faux airs de Courtney Love, Taylor Momsen a enflammé la scène du VIP Room, vendredi dernier à Paris. — BLIND PAUL/SIPA

Elle est comédienne, célèbre, sexy et à deux doigts de tout envoyer valser pour se lancer à 100 % dans le rock. A 17 ans, Taylor Momsen, actrice vedette de la série à succès « Gossip Girl », sort son premier album avec son combo The Pretty Reckless. Voix éraillée sur fond de guitares hurlantes, la musique de la belle Américaine a tout pour s'imposer dans le paysage du hard-rock FM. Rencontre enfumée dans un palace parisien ...

On vous connaît en tant qu'actrice

et on vous retrouve rockeuse.

Pas trop dure la transition ?
Je suis avant tout une musicienne qui fait aussi de la comédie. Le rock a toujours été ma passion, alors que jouer, c'est juste un boulot pour moi.
Votre album a-t-il été facile

à monter ?
Beaucoup de gens ont eu des doutes sur mes capacités à écrire un album entier. J'ai dû leur démontrer que ce n'était pas un énième projet en carton d'une fille connue comme Kim Kardashian, mais que j'étais vraiment motivée et douée pour ça.
A choisir entre la comédie
et la musique, laquelle

a votre préférence ?
Une carrière de musicienne sans hésiter un seul instant ! Je ne prends pas de plaisir à jouer dans des films ou des séries, contrairement au rock. Je veux faire des disques et partir en tournée jusqu'à la fin de mes jours ! Mon objectif est de pouvoir me consacrer à temps plein à cette activité.
Quelles sont vos influences ?
Mon père m'a nourri de vieux rock'n'roll depuis ma plus tendre enfance. Mon groupe préféré, c'est les Beatles. J'écoutais aussi Pink Floyd ou encore Nirvana. En grandissant, j'ai adoré Rage Against the Machine et System of a Down.
Comment avez-vous appris
à faire de la musique ?
Dès l'âge de 5 ans, j'ai pris des cours de piano mais ça me gonflait car on ne me faisait jouer que des niaiseries, alors que je voulais jouer du Led Zeppelin. Je me suis donc consacrée à la guitare par la suite.
On vous qualifie souvent
de rebelle… Vous picolez et vous vous droguez comme les rockeurs ?
Euh… Comment répondre à cette question (rires). C'est vrai que je suis un petit peu folle car je suis une artiste, et j'aime me mettre en danger mentalement pour composer. Mais si je n'ai rien contre un verre avant de monter sur scène, je dois quand même garder un rythme de vie assez sain pour tenir le coup pendant la tournée.
Que pensent vos camarades de

« Gossip Girl » de votre musique ?
Je ne traîne pas avec eux… Ce ne sont que des collègues, mais je pense qu'ils me soutiennent quand même !
Vous aimez Paris ?
J'adore Paris ! C'est une ville magnifique et romantique. Je compte un jour emménager ici. Mais pour cela, il faut que j'apprenne un peu le français.