Isabelle Huppert, pleins cadres

© 20 minutes

— 

Plus de cent portraits d’Isabelle Huppert par 80 photographes et vidéastes. C’est aujourd’hui que débute la grande expo consacrée à l’actrice*. « Nous courions le risque d’une exposition narcissique, explique Ronald Chammah, initiateur du projet, car le modèle est unique. Mais plus que des portraits, il s’agit d’oeuvres de photographes qui expriment leur point de vue. » Sur près de quarante ans, de 1968 avec deux polaroïds anonymes et flous à 2005 avec, entre autres, d’exquis portraits pris au débotté par Robert Frank. Au milieu de cette période, une année : 1985. Trois artistes majeurs shootaient la jeune actrice à la notoriété naissante. Robert Doisneau la croisait, fillette boulotte et perdue, dans une rue. Josef Koudelka, encore reporter photo, la traitait comme une anonyme sensuelle. Jacques-Henri Lartigue la jouait champêtre, au milieu du lierre. D’autres grands noms du noir et blanc suivront : Helmut Newton, Raymond Depardon ou Richard Avedon, qui mêle les tâches de rousseur de son modèle au grain épais de sa photo. Les tirages sont présentés, très resserrés, sur un long mur blanc qui fend l’espace. Des clichés bénéficient d’un tirage grand format. Comme celui d’Henri Cartier-Bresson, sorti de sa retraite en 2004 pour un portrait d’une banale et géniale nonchalance. Ronald Chammah a aussi « commandé » des clichés plus récents. En couleurs cette fois. Nan Goldin opte pour une aura rouge très suave, Philip-Lorca Di Corcia un mode contrasté et cinématographique et Ange Leccia réalise un triptyque aux flous éloquents. Enfin, deux vidéos de Robert Wilson et Gary Hill scrutent le visage d’Isabelle Huppert en mouvement, ou du moins, clignant des yeux. Benjamin Chapon *Au Couvent des cordeliers (Paris 6e), du 10 au 21 janvier et du 4 au 25 février.

rétrospective L’expo, inaugurée en novembre 2005 à New York va voyager : Berlin, Madrid, Tokyo, Pékin... Dans chaque ville, elle sera accompagnée, comme à Paris, d’une rétrospective de films avec Isabelle Huppert en cinémathèque et de l’édition d’un livre des photos de l’expo.