Bambi fait maintenant pleurer en blu-Ray

DESSIN ANIME Andreas Deja, animateur star, évoque son amour pour ce grand classique des studios Disney...

Caroline Vié

— 

DR

Des générations de bambins ont pleuré toutes les larmes de leur corps en voyant mourir la mère de Bambi. Andreas Deja, 53 printemps, sort encore son mouchoir en revoyant le film de 1942, mais il ne fait pas que cela. Cet animateur, fou de l'univers de Walt Disney, est devenu l'un des piliers des studios qui ressortent le classique et sa suite en Blu-Ray.

Conseillé par les meilleurs
Il a présidé à la restauration de Bambi et animé le père du héros dans Bambi 2, réalisé en 2006. « Les deux sont complémentaires, dit-il. J'estime qu'il est aussi important de redonner de l'éclat aux classiques Disney que de continuer à faire vivre de nouvelles aventures aux héros. » Deja n'avait que 10 ans lorsqu'il a postulé pour la première fois à un poste d'animateur chez Disney. Il lui a fallu attendre dix ans pour être engagé. « J'ai été conseillé par les meilleurs, qui m'ont communiqué leur savoir-faire », raconte-t-il. Un talent qu'il a mis à profit pour faire bouger des personnages attachants comme Hercule, Lilo dans Lilo et Stich et Tigrou dans la nouvelle version des aventures de Winnie l'ourson, qui sortira en salle le 13 avril.

Des émotions complexes
Bambi conserve cependant une place à part dans le cœur de l'animateur. « C'était une époque où les studios Disney n'hésitaient pas à aborder des émotions complexes : je ne suis pas certain que la mort de la mère de Bambi passerait aujourd'hui. C'est pourtant un moment de pure magie, devenu classique dans l'histoire du cinéma. »

La conversion du film en haute définition pour une version Blu-Ray lui semble indispensable. « C'est une façon de prolonger la vie de ce chef-d'œuvre pour les générations futures. » Il s'est donc appuyé sur des archives d'époque pieusement conservées dans les caves du studio pour restituer au petit faon et à ses amis leur éclat d'origine. Il regrette que son mentor, Eric Larson, qui supervisa l'animation de Bambi soit décédé en 1988. « J'aurais aimé revoir la version HD avec lui et qu'il sache que le film va encore émouvoir pendant des décennies », conclut-il.