Brelan d’as médiéval

© 20 minutes

— 

L’année BD démarre sur les chapeaux de roue grâce à un trio de rêve composé du dessinateur Matthieu Bonhomme (Le Marquis d’Anaon), du scénariste Gwen de Bonneval (Gilgamesh) et du coloriste Walter (Donjon). Ils signent avec Messire Guillaume (Dupuis) un récit qui mêle aventure et fantastique : au Moyen Age, un jeune garçon accepte mal le décès de son père, un adepte de la magie blanche. Lorsque sa soeur Helis disparaît, Guillaume se lance à sa recherche en compagnie d’un mystérieux chevalier... Sous-titré « Les contrées lointaines », cet envoûtant premier tome revisite le thème de la quête du père sans le moindre pathos. Et on se réjouit que l’album tienne toutes ses promesses. O. M.