Frédéric Mitterrand à la rencontre d'Apple, Google et Amazon

INTERNET Le ministre de la Culture et de la Communication a entamé jeudi une visite de cinq jours dans la Silicon Valley et Los Angeles...

S. C.

— 

J.NAEGELEN / REUTERS

La France opte (enfin) pour le dialogue avec les poids-lourd du Net. Le ministre français de la Culture, Frédéric Mitterrand, a débuté jeudi une visite de cinq jours en Californie. Au menu: rencontre avec  les géants américains de l'Internet et des industries culturelles pour parler «Internet civilisé», une notion chère à Nicolas Sarkozy.

Silicon Valley

Ce qui nous permet d’en savoir plus sur cette notion que le Président n'avait pas définie. Il s’agit d’un Internet «respectueux du droit des créateurs, permettant un financement de la création, mais également à même de saisir les opportunités qu'offre le numérique en matière de production et de meilleure circulation des œuvres», selon l’entourage du ministre cité par l’AFP.

Le ministre commence sa visite à San Francisco et dans la Silicon Valley où il va rencontrer notamment les responsables d'Apple, Google et Amazon (qui doivent bientôt négocier avec les éditeurs français l'accès à leurs catalogues pour leur livre électronique). Il participera ensuite à une conférence-débat avec les champions français de la Silicon Valley (Criteo, Bluekiwi..), et va débattre avec les étudiants de l'université de Stanford sur le thème «Culture et globalisation: une perspective française».

Piratage

La deuxième étape de son voyage se déroulera à Los Angeles, où il s'entretiendra avec les patrons des studios Disney et Warner pour évoquer notamment la lutte contre le piratage et l'impact du crédit d'impôt français sur les productions américaines dans l'Hexagone, détaille l'AFP. Le piratage sera également au centre d'une rencontre avec les responsables du Syndicat des réalisateurs américains (Directors Guild of America, DGA).