les stars àla mode de la fashion week

— 

Le chanteur de Jamiroquai a dignement fêté les quinze ans de Paul & Joe à l'Olympia.
Le chanteur de Jamiroquai a dignement fêté les quinze ans de Paul & Joe à l'Olympia. — BENAROCH/SIPA

Cette semaine, mieux valait ne pas être allergiques aux modasses. Noyé dans un flot de cocktails, le mondain parisien a compris que la Fashion Week n'était pas un sprint, mais plutôt une course de fond.

La teuf la plus people
Pour fêter ses 15 ans, Paul & Joe a frappé un grand coup en privatisant l'Olympia. Devant les barrières de sécurité, c'était le bordel sur fond de crise de nerfs générale des fashionistas jouant des coudes pour entrer. Et pour cause, en sus de présenter sa nouvelle collection hippie chic, la marque avait convié Jamiroquai pour un show surprise d'une heure. Virginie Ledoyen, Julie Ferrier ou encore Lambert Wilson ne s'en sont pas remis.

La nouba la plus fashion
Ami des jeunes branchés, Jean-Charles de Castelbajac a fêté l'after-show de son défilé Chez Carmen, bel hôtel particulier tout en dorures, planté au sud de Pigalle. L'open bar a été pris d'assaut par une horde de kids heureux de fêter leur héros, magnifiquement accompagné de sa douce, Mareva Galanter.

La boum la plus lumineuse
En marge des défilés, Nissan a offert une petite respiration aux accros du chiffon. Pour le lancement de son application de light painting, le constructeur automobile s'est emparé du Scopitone et a fait une démo sur grands écrans du gadget devant Zoé Félix et Pascal Elbé.

La fête du bilan
Tel un chant du cygne de cette Fashion Week, le designer de lunettes solaires Thierry Lasry a convié la crème de la hype au Schmuck, la boîte de Gilles Lellouche, pour célébrer son anniversaire. Plusieurs litres de Belvédère plus tard, il était temps d'aller enfin se reposer, certains avouant à demi-mot qu'ils rêvaient d'une sobre retraite dans le Larzac.