Un portrait qui vaut de l’or

© 20 minutes

— 

Nicolas Gogol aurait fait un fameux scénariste de bande dessinée. Un an après l’adaptation de La Perspective Nevski, une autre nouvelle de l’écrivain russe paraît en BD : Le Portrait (éd. Carabas), par François Ravard et Loïc Dauvillier. Dans le Saint-Pétersbourg de la fin du xixe siècle, un peintre fauché achète un portrait avec ses derniers kopecs et découvre dans le cadre du tableau un trésor. A défaut de lire la nouvelle, il faudra attendre le second tome pour connaître le dénouement de ce récit passionnant. Olivier Mimran