La chanteuse Adele a «des choses à se faire pardonner»

MUSIQUE La chanteuse anglaise publie son deuxième album, 21, et prend une dimension de diva R'n'B...

Recueilli par Benjamin Chapon

— 

Adele participait en 2008 au retour de la soul anglaise au côté d'Amy Winehouse et de Duffy.
Adele participait en 2008 au retour de la soul anglaise au côté d'Amy Winehouse et de Duffy. — M. SARII

Deux ans après 19… 21. Adele avait bluffé son monde en sortant, à 19 ans donc, un album de soul très mature. Deux ans plus tard, elle revient avec un album R'n'B, taillé pour le succès.

Qu'est-ce qui a changé dans votre vie d'artiste?
Je ne vis plus chez ma mère, mais je retourne chez elle pour composer, dans ma chambre, avec mes posters de Bon Iver.

En revanche, vous êtes allée enregistrer aux Etats-Unis?
C'était une expérience géniale. Je voulais un son country.

Et votre voix est plus proche des divas américaines...
Ma voix, c'est comme une paire de chaussures. Plus je la porte, plus je suis à l'aise avec.

Pourquoi donnez-vous si peu de concerts en France?
J'ai beaucoup plus de succès aux Etats-Unis.

Finalement, vous êtes plus américaine qu'anglaise...
Non, non, non ! Je suis anglaise à 110 %. Je suis une rigolote, un peu vulgaire tout en restant classe. J'aime le gin et le poisson frit. Un vrai cliché! Par pitié, n'écris pas que je préfère l'Amérique. Je ne veux pas que mon peuple me mette à la porte de mon île.

Vous êtes casanière?
Oui, mais j'adore les tournées. Je peux passer des heures devant la télé, à l'hôtel, dans un peignoir. Je suis feignante. Chanter me demande un effort, mais ce n'est pas du travail.

Et composer?
Ça a été plus dur. Je ne voulais pas refaire l'erreur du premier album et être trop sincère dans mes chansons.

Pourtant, vos chansons sont encore très personnelles...
Oui, je n'ai pas appris de mes erreurs. Je me suis à nouveau mise à nu. L'année dernière, je suis tombée amoureuse et je me suis mal conduite. Donc, j'avais des choses à raconter et à me faire pardonner. C'est ­tel­­lement épuisant d'essayer d'être une bonne personne.