Les Black Eyed Peas seront de la partie sur scène, ce samedi soir.
Les Black Eyed Peas seront de la partie sur scène, ce samedi soir. — K. NAVARRO / AP / SIPA

Culture

NRJ Music Awards: «La règle, c'est le live»

MUSIQUE – Jacques Grimal, le coordinateur de la soirée, nous dévoile les coulisses du show…

Anticipation et organisation sont les maîtres mots des NRJ Music Awards, qui auront lieu samedi à Cannes et seront retransmis en direct sur TF1 et NRJ. Car pour réunir le gratin des stars françaises et internationales, des Black Eyed Peas à Mylène Farmer en passant par Beyonce ou Shakira, les organisateurs ne laissent rien au hasard. Interview de Jacques Grimal, coordinateur des NRJ  Music Awards depuis l'origine.
 
Comment prépare-t-on une telle soirée?
Nous nous réunissons avec TF1 dès la fin de la cérémonie pour faire le débriefing de ce qui a fonctionné ou pas. Nous en profitons pour préparer la prochaine édition, en commençant à lister les artistes à inviter. Pour cela, on se base sur la réalité du marché avec le classement des ventes, l’adhésion de la station NRJ à certains artistes et les sorties d’albums très attendus.
 
Quel est le plus difficile à gérer?
Le planning des artistes. L’objectif est de réunir sur une même scène le meilleur de la scène française et internationale. On peut parfois attendre la confirmation de leur venue jusqu’à la dernière minute. Ainsi Lily Allen s’est désistée au dernier moment car elle avait un concert en Australie le même jour.
 
Justement, tous les artistes se produisent-ils en live ou certaines performances sont-elles enregistrées?
La règle, c’est le live. En cas de réel problème de timing, on peut proposer un enregistrement, dans les conditions du live, mais cela reste exceptionnel [ce sera notamment le cas pour Yannick Noah, en concert à Rennes le même soir].

Comment gérez-vous l’enchaînement des différents artistes sur scène?
Entre les danseurs, les artistes, et ceux qui installent les décors, plusieurs centaines de personnes se succèdent… alors il faut aller vite. Les pauses publicitaires nous permettent d’organiser les différentes phases de l’émission. Nous devons tout installer en cinq minutes! Le soir de la cérémonie, plus de 2.000 personnes sont mobilisées. Et puis, tout dépend des artistes. Certains ont des demandes très précises. On a déjà dû recréer les marches du Palais des festivals pour Jennifer Lopez ou la devanture d’une boutique de bonbons pour 50 Cent.
 
Malgré toutes les précautions prises subsistent quelques couacs…
Oui, car il y a toujours des impondérables. Nous avons déjà eu une coupure de courant en plein direct ou encore le déclenchement de l’alarme incendie. Le public commençait à se lever et à quitter la salle (rires). Nous tâchons d’anticiper les problèmes courants mais nous ne pouvons rien faire quand un artiste se prend les pieds dans le tapis ou se trompe en lisant le nom d’un vainqueur [comme cela est arrivé l’an passé, NDLR].

VOTE DU PUBLIC

Comme chaque année, les téléspectateurs pourront voter en direct par SMS (au 7 13 13, 0,50€ + prix SMS) et par téléphone (au 36 80, 0,56€/appel + surcoût éventuel selon l'opérateur) pour la catégorie «Chanson française de l'année». Voici les nommés:

- Grégoire: «Danse»

- Joyce Jonathan: «Pas besoin de toi»

- M. Pokora: «Juste une photo de toi»

- Shy'm: «Je sais»

- Stromae: «Alors on danse»

- Zaz: «Je veux»