Aventureuse Mlle Prudence

— 

Prudence préfère la rêverie au rangement.
Prudence préfère la rêverie au rangement. — dr

« Prudence, tu es prête ? On y va ! » La petite fille n'écoute pas le flot de mots. Elle s'ouvre plutôt un espace dans une page à travers un nuage prédécoupé pour s'échapper de l'histoire. La voilà dans les airs, vagabondant en liberté. Elle mange des cerises avec les oiseaux, se blottit contre une trompe d'éléphant, plonge en transparence dans un océan de papier calque…
Le Grand voyage de Mademoiselle Prudence (Père Castor-Flammarion), premier livre « solo » de la graphiste Charlotte Gastaut, est une ode à l'imagination, pleine de jolies trouvailles avec ses pages prédécoupées et cette fin où la petite fille comprend qu'il faut quand même y aller.Stéphane Leblanc