Dîners aux chandelles entre amis et animaux de compagnie

Stéphane Leblanc

— 

Les biscuits seront émiettés pour Minou.
Les biscuits seront émiettés pour Minou. — J.-P. BOYER / Ed. Librairie de la Galerie

Il a un chat, Capuccina, et un chien, Brownie, qu'il trimbale partout avec lui. « Même pour diner en ville », raconte Alexandre Zimmowitch. Ce sont ses amis qui doivent être contents. Ses amis les bêtes, bien entendu, avec qui il n'hésite pas à partager ses repas.
Non pas qu'Alexandre raffole du Whiskas en boîte. C'est exactement le contraire : il s'invite à la table de ses compagnons à poils en adaptant ses petits plats à leurs goûts.
Du coup, c'est riz à l'espagnol ou fondue savoyarde pour tout le monde. « Mais pas à tous les repas, prévient-il. Il faut que ça reste exceptionnel, pour leur anniversaire, par exemple. » De cette expérience toute personnelle, Ale­xan­dre Zimmowitch a fait un livre, Un dîner à quatre pattes (La Librairie de la Galerie). Des recettes de cuisine accompagnées des conseils avisés d'un vétérinaire.
Car le régime est strict : pas de bûche ni foie gras à Noël, bien trop riches. Pas d'oignons non plus, ni d'échalotes, « susceptibles de déclencher une anémie sévère ». Le chocolat ? Toxique pour le foie, on oublie. Comme le sel, le poivre et les épices en général. La sauce soja dans la soupe chinoise au poulet, c'est uniquement dans l'écuelle du maître.
Autres règles : adapter les portions au gabarit de l'animal et soigner la présentation, surtout pour Minou, qui raffole quand la nourriture est émiettée. Succès garanti pour les biscuits sablés au fromage d'Alexandre, très faciles à préparer (photo).

Minou trie parfois ses aliments
Le hachis parmentier aux épinards est un festin pour Médor. Adepte d'un régime plus protéiné, Minou fera peut-être le tri en laissant la pomme de terre sur le bord de sa gamelle. Ce qui marche à coup sûr, ce sont les pâtes. Sans beurre par crainte des matières grasses, mais sans sauce tomate non plus, car cette plante herbacée est trop acide. Mais avec du fromage et du jambon, c'est succulent. Surtout quand on ne lésine pas trop sur le jambon.