Monsieur Personne, pionnier du doudou à la demande

laurent bainier

— 

Pour 20 Minutes, Stéphanie Calinon a créé ce joli doudou hirsute. Son petit nom est Rimbaud, mais vous pouvez l'appeler Arthur.
Pour 20 Minutes, Stéphanie Calinon a créé ce joli doudou hirsute. Son petit nom est Rimbaud, mais vous pouvez l'appeler Arthur. —

Si l'on demandait aux bébés de confectionner le doudou de leur rêve, il ressemblerait au mieux à un gant de toilette informe, plus vraisemblablement à rien du tout. Eh oui, les tout-petits sont nuls en couture. Stéphanie Calinon, elle, a 32 ans et c'est une experte. Cette styliste de formation a chosi d'habiller les doudous plutôt que les mannequins anorexiques. Dans son atelier de Claix, en Isère, elle a créé il y a deux ans « Monsieur Personne », une poupée à la tête de biscuit apéro (interprétation personnelle) déjà déclinée en cinq cents modèles.

Colombo de poupée
Vendues en ligne (www.monsieurpersonne.com), ses créations ne sont pas destinées aux enfants. Ses clients ont un âge où l'on ne porte pas sytématiquement les petites pièces des jouets à la bouche, et un porte-monnaie suffisamment garni pour se permettre quelques excentricités. Si les modèles classiques coûtent entre 30 et 40 €, il faut en effet débourser le double pour s'offrir un modèle sur mesure. Mais à ce prix, l'imagination n'a plus de limite. Colombo, Batman, Gainsbourg, Wonderwoman... « On m'a même demandé un Louis XVI avec la tête coupée, explique Stéphanie Calinon. Le client avait déjà Marie-Antoinette et il voulait reconstituer le couple. »
Pour se plier aux demandes des acheteurs, la styliste parcourt les brocantes où elle chine tissus anciens et accessoires vintage. Elle y croisera sans doute bientôt l'un de ses nombreux fans. Sur Facebook, Monsieur Personne a déjà mille amis passionnés. Il est vrai que quand on est l'ami de personne, on a bien besoin d'un doudou.