Largo Winch, magnat d'une finance plus fun

ANNIVERSAIRE Le héros entrepreneur qui valait des milliards fête ses 20 ans de bande dessinée...

Olivier Mimran
— 
Plus de 11 millions d'exemplaires des aventures de « Largo Winch » ont été vendus dans le monde.
Plus de 11 millions d'exemplaires des aventures de « Largo Winch » ont été vendus dans le monde. —

Avec lui, les stock-options sont des aventures. Largo Winch, orphelin adopté qui hérite d'un empire financier, fête ses 20 ans. «Vingt ans en BD, rectifie son créateur, le belge Jean Van Hamme, Largo a d'abord été un personnage de roman-feuilleton.» Une longévité due à une certaine fascination des lecteurs pour l'univers doré dans lequel évolue le richissime héritier.

«Je me suis efforcé de vulgariser les arcanes de la finance en me documentant beaucoup pour rester crédible, explique Van Hamme. Au final, Largo plaît autant aux profanes qu'aux initiés. » Il plaît tellement qu'il est à l'origine d'une véritable tendance financière dans la BD, également représentée par «IRS», «Section financière», «Trust», «Secrets bancaires»…

Une image de patron idéal

Vincent Beaufils, directeur de la rédaction du magazine économique Challenges, qui prépublie le prochain album (lire l'encadré), confirme: «La série est très prisée par nos lecteurs. C'est la seconde fois qu'on accueille Largo et à chaque fois, nos ventes augmentent de 20%!»

En deux décennies et dix-sept albums, le beau gosse porté sur les OPA «humaines» et les jolies filles s'est construit une image de patron idéal. «Il conjugue le meilleur de deux mondes, selon Vincent Beaufils, en faisant des affaires florissantes tout en privilégiant l'aspect humain de son empire. C'est un personnage idéalisé, qui rassure. » Et qui cartonne puisque la série, traduite en dix-sept langues, totalise plus de 11 millions d'albums vendus. Chaque nouveauté est tirée à 450.000 exemplaires! A l'image de son héros, la licence Largo Winch est devenue l'une des plus rentables de la BD.

Un héros pris dans la crise financière de 2008

Dans Mer noire (éd. Dupuis), qui sortira le 12 novembre, Largo est embringué dans une affaire de trafic d'armes international qui le conduit du Montana (Etats-Unis) aux ports de Turquie. Ecrit par Jean Van Hamme et dessiné par Philippe Francq, l'album évoque la crise financière mondiale de 2008.