La respiration, alliée précieuse

— 

Prenez dix minutes par jour pour vous recentrez sur votre respiration.
Prenez dix minutes par jour pour vous recentrez sur votre respiration. — PIERANGELI / SIPA

La respiration est incontestablement l'outil anti-stress, mais elle n'est pas innée et il faut apprendre à bien respirer pour se détendre. Les techniques respiratoires peuvent être appliquées au quotidien, dans un embouteillage, avant un entretien comme dans les escaliers avant d'attaquer cinq étages.
Tout au long des journées stressantes, l'idéal serait, comme le suggère Catherine de Smet, de faire des pauses. Assis sur sa chaise, en se penchant en avant comme une marionnette, la tête entre les jambes, on balance les bras et on lâche tout dans un soupir. Très efficace, mais somme toute un peu compliqué en open space, quoique…
On peut également expérimenter différentes techniques au sol si l'on peut s'allonger une petite dizaine de minutes. En réapprenant notamment à respirer avec le ventre, on peut espérer obtenir une détente générale et éviter l'installation de tensions. Les respirations profondes sont essentielles pour maintenir un bon équilibre et accompagner le quotidien avec recul. La gageure est de parvenir à s'octroyer au moins dix minutes par jour pour se recentrer sur sa propre respiration, devenir nombriliste pour affronter le monde.V. C.

le soupir, une vraie valse à trois temps

La respiration soupir doit être abdominale et fluide. Il faut se concentrer et imaginer l'air entrant directement dans la gorge sans pincer les narines. En trois temps : une inspiration active, profonde, régulière, la plus ample possible ; tenir un peu en apnée à la fin de l'inspiration ; puis une expiration dans un soupir qui doit être spontanée, naturelle.