« marvel » par la case censure

— 

Boule et Bill boulés par la censure. Oui, une séquence de la bande dessinée de Roba, dans laquelle le chien, Bill, tente de s'envoler tel un héli­coptère, par un habile tournoiement d'oreilles, avait été interdite en 1963. Interdiction émise par la commission de la censure, pour incitation à la cruauté envers les animaux.
C'est Philippe Roure qui raconte l'anecdote. Il a coréalisé avec Jean Depelley Marvel 14, le super-héros contre la censure, docu diffusé ce soir à 0 h 50 sur la chaîne SyFy. Cela ne parle ni de Boule et Bill, ni de Lucky Luke, aussi victime de cette commission mise en place en 1949, mais de la revue Marvel, supprimée au bout de 13 numéros. Car les images et les onomatopées étaient trop violentes pour les censeurs de l'époque. « Ce n'est pas un documentaire pour les geeks, insiste Philippe Roure. L'intérêt est historique. On voulait comprendre pourquoi une telle censure avait pu s'exercer. » Alors ? A l'époque la « recrudescence de la délinquance juvénile était attribuée aux mauvaises lectures », note un des intervenants.A. C.

le mystère 14

Certains lecteurs, sont persuadés qu'un numéro 14 de Marvel avait eu le temps d'être imprimé avant la censure de la revue, en 1971. Ils le cherchent encore.