«On peut tous pratiquer le mentalisme»

PHENOMENE Le succès de la série «Mentalist» attire l'attention sur cette pratique. Rencontre avec le pape français de la discipline...

Recueilli par Cédric Couvez
— 
Le mentalisme est une pratique qui se développe en France.
Le mentalisme est une pratique qui se développe en France. — TCG/SIPA

En passe de devenir un phénomène de société après le succès triomphant de la série américaine «Mentalist», le mentalisme déchaîne les passions. Vaste supercherie ou science paranormale, Pascal de Clermont, mentaliste professionnel depuis 1988, dévoile ses secrets cette semaine dans Mentaliste aux Editions du Moment. Rencontre avec le pape français de la discipline.

Qu'est-ce que le mentalisme?
Pascal de Clermont : Cette pratique tend à exploiter les 90 % des ressources inutilisées du cerveau pour obtenir le meilleur de soi-même. Le mentalisme s'appuie sur trois axes de développement personnel. Le premier est l'axe cognitif. Il s'agit d'entraîner sa mémoire et la vitesse d'exécution de la réflexion. Le deuxième est l'axe hypersensoriel à travers des exercices de déduction. C'est cette partie qui est mise en valeur dans la série «Mentalist», lors des enquêtes. Le dernier est l'axe extrasensoriel où l'on touche à la télépathie et aux prémonitions.

Quand est réellementapparu ce mouvement?
Le terme « mentalisme » a été mentionné pour la première fois dans un ouvrage de philosophie en 1760. A l'époque, il s'agissait de s'opposer au matérialisme et au spiritisme. Puis en 1902, La Loi du mentalisme a jeté les fondations de cette pratique et le livre s'est imposé comme un vrai best-seller. Le mentalisme est un vaste sujet. Il touche aussi bien à la PNL (programmation neuro-linguistique) qu'au chamanisme lors d'exercices en état de conscience modifiée.

Naît-on mentaliste ou le devient-on?
On peut tous pratiquer le mentalisme, mais tout le monde ne peut pas être mentaliste. C'est un peu comme de l'art : on peut tous peindre, mais il n'y a pas des millions de Picasso… Il faut surtout ­tenter de développer nos capacités latentes. C'est pour ça que j'organise des consultations et des stages.

Vous ne craignez pas que l'on vous traite de charlot voulant faire de l'argent ?
Si j'avais souhaité être riche, j'aurai fait gourou. Des sectes m'ont proposé des fortunes pour faire des démonstrations devant des milliers d'adeptes. J'ai toujours refusé car le mentalisme doit aider les gens à acquérir leur l'autonomie et non l'inverse.

Quelles sont les applications du mentalisme dans la vie de tous les jours?
Améliorer sa communication bien sûr ! Le mentalisme permet de mieux se comprendre donc de mieux comprendre les autres. Il sert à donner confiance aux gens. C'est très utile dans les techniques de vente et de séduction.

   Vous en êtes vous servi dans votre vie pour draguer?
Evidemment ! J'aurai été stupide de ne pas essayer. Mais séduire sous hypnose marche pour une nuit, rarement pour une vie.