Ne vendangez pas l'occasion

la rédaction du routard

— 

Pour profiter des derniers rayons de soleil, mettez la main à la pate en Bourgogne.
Pour profiter des derniers rayons de soleil, mettez la main à la pate en Bourgogne. — P. PETAR / SIPA

Envie de prolonger les vacances, de brûler un peu de calories et de boire un petit canon ? Partez faire les vendanges en Bourgogne. Mais avant de vous lancer dans l'exercice de la cueillette du raisin, quelques visites s'imposent, histoire de mieux connaître l'environnement de votre nouveau job saisonnier et de ne pas passer pour un inculte auprès des autres apprentis vignerons. Pour tout savoir sur l'histoire de la vigne et du vin, de l'Antiquité à nos jours, direction Beaune, capitale de la Bourgogne viticole, et son célèbre musée du Vin. Un incontournable.

Route des vins et spa au pinot noir
Mais ce n'est pas tout, le vin, ça se goûte. Pour ce faire, on vous a trouvé un endroit pour déguster le divin breuvage avec un pro. Il vous suffit de pren­dre rendez-vous (sensation-vin.com) et de laisser parler vos papilles. Bien entendu, avant de quitter Beaune, passage obligé à l'Hôtel-Dieu. Les vins produits par les hospices sont remarquables et leurs ventes ont permis ­pendant des siècles de soigner gratuitement les malades. Ensuite, à vous la route des vins.
Les amateurs de rouges prestigieux iront se recueillir à Chenôve dont la vigne répond au nom de Montre-cul, Marsennay–la-Côte connu pour son rosé, Gevrey-Chambertain qu'on ne présente plus, Vougeot et son célèbre château, sans oublier Vosne-Romanée et Nuits-Saint-Georges, une petite ville tout à fait charmante. Quand aux amoureux des grands blancs, ils chemineront de Beaune à Santenay en passant par Puligny-Montrachet, qui produit le plus grand vin blanc sec du monde et Meursault, où l'on vous conseille de faire un spa à base de pinot noir et de chardonnay. Déjà qu'un verre de vin ça déride, alors les principes actifs du raisin...