Millenium: Quelques indices filtrent sur le tome 4

LITTERATURE Mais la bataille judiciaire qui oppose la famille du défunt écrivain, Stieg Larsson et son ex-compagne rend la publication très hypothétique...

Charlotte Pudlowski
— 
Stieg Larsson, l’auteur venu de Suède qui ravit la France
Stieg Larsson, l’auteur venu de Suède qui ravit la France — DR

La Terre de Banks, île désolée de l'Arctique canadien, aurait dû être le théâtre du quatrième tome de Millenium, la série best-seller de Stieg Larsson qui s'est vendue à plus de 30 millions d'exemplaires dans le monde. C’est John-Henri Holmberg, ami de l’écrivain défunt, qui possède ces informations et quelques autres, grâce à un mail que Stieg Larsson lui avait envoyé un mois avant sa mort. Déjà 320 pages avaient été écrites, selon l’agence de presse AP.

Avion postal, bœufs musqués et ours polaires

L'intrigue des nouvelles aventures «est campée à 120 kilomètres au nord de Sachs Harbour, à l'île Banks, au mois de septembre», a écrit Stieg Larsson dans l’e-mail. «Selon le synopsis, [le livre] devrait compter 440 pages».

Selon John-Henri Holmberg, il manquait une intrigue pour le milieu de l’ouvrage. «Savais-tu que 134 personnes vivent à Sachs Harbour et leur seul contact avec le monde externe est un avion postal deux fois par semaine lorsque la météo le permet?», lui écrit l'écrivain. «Mais il y a environ 48.000 boeufs musqués et 80 types de fleurs sauvages qui éclosent au début de juillet, et environ 1.500 ours polaires».

Selon Holmberg, Stieg Larsson voulait que son roman aborde un thème lié aux femmes. Il croit que l'auteur avait un plan détaillé de l'histoire dans ses notes, qui seraient peut-être accessibles à sa compagne, Eva Gabrielsson - qui a travaillé en étroite collaboration avec l'auteur sur le premier des trois livres. Elle refuse d'en parler.

Guerre posthume

La mort de Stieg Larsson a laissé place à un conflit entre sa famille et sa compagne – qu’il n’avait jamais épousée: 30 millions de livres vendus représentent un héritage conséquent. La loi suédoise a tranché sans ambages: elle n’autorise l'héritage qu’entre couples mariés ou via une disposition testamentaire précise, que l’écrivain, mort brutalement, n’avait pas faite. Erland et Joakim Larsson, père et frère de l’auteur, sont les seuls héritiers.

Eva Gabrielsson a longtemps assuré que le manuscrit se trouvait dans la mémoire de l'ordinateur portable de l'écrivain, qu’elle détenait. Puis elle a démenti, expliquant non seulement qu’elle ne voulait pas de suite à Millenium, mais aussi qu’elle ne possédait pas le manuscrit.  

La maison d'édition Norstedts ne fait aucun commentaire sur la possibilité de donner une suite aux aventures. «Toute question concernant le quatrième manuscrit est totalement hypothétique», confie Eva Gedin, l'éditrice de Larsson. «On n'a jamais vu ce manuscrit et on ne sait donc même pas s'il existe, combien de pages ont été écrites et à quoi il ressemble».