Japan expo plonge dans l'imaginaire pop nippon

CULTURE La 11ème édition du festival de loisirs et de culture japonaise en Europe s'ouvre près de Paris...

Joël Métreau

— 

Et comme dans tous les salons, on repart avec son «goodie», un tee-shirt, une figurine ou tout autre gadget. L'an dernier, le panier moyen du visiteur était de 237 euros...
Et comme dans tous les salons, on repart avec son «goodie», un tee-shirt, une figurine ou tout autre gadget. L'an dernier, le panier moyen du visiteur était de 237 euros... — AFP

Comment dit-on succès en japonais? «Japan expo». La première édition de ce festival des loisirs japonais avait reçu 3.200 personnes. Cette année, les organisateurs attendent quelques 180.000 fans de mangas, de musique, de jeux vidéo issus de l'archipel nippon.

>> Voir notre dossier sur la Japan Expo

Deux générations vont se croiser, celle élevée à Goldorak, l'autre biberonnée aux Pokémons. Cet engouement des Français ne date en effet pas d'hier. «Dans les années 1980-1990, on a découvert les dessins animés, raconte Thomas Dirdey, cofondateur de Japan Expo. Puis, les éditeurs de BD ont présenté les premiers mangas. La France étant un pays du 9ème art, ils ont été d'autant mieux accueillis. Enfin, le manga est une fenêtre vers le reste de la culture, comme la musique. »

A la Japan Expo, des groupes de pop japonais assureront des prestations scéniques, tels que Morning Musume, un groupe à base de jeunes filles interchangeables, qui existe depuis 1997 ! Evidemment, on y croisera surtout des auteurs de shojos (lire ci-dessous) ou de shonens, destinés à un lectorat plus masculin. Tsukasa Hojo, auteur des fameux « Cat's Eye » et de « Nicky Larson », sera d'ailleurs invité d'honneur.

Tir à l'arc traditionnel

Du côté du Japon, on regarde ce phénomène avec curiosité et bienveillance. Sefa Event, société organisatrice de l'expo, s'est vu remettre en octobre dernier un prix par le ministère des Affaires étrangères japonais. A l'ambassade du Japon à Paris, M. Masuda se réjouit de voir Japan Expo accueillir aussi des démonstrations de kyudo, le tir à l'arc japonais, inspiré des techniques des samouraïs. «Plus de 70 % des visiteurs de Japan Expo ont moins de 25 ans, explique le diplomate. C'est bien de pouvoir leur montrer aussi le côté traditionnel de notre pays».

superhéros

Par ici les comiques geeks. Juste à côté de la Japan Expo, à Villepinte se tient le Comic Con français, foire des « cultures de l'imaginaire » : comics et superhéros, séries télé et science-fiction. Cette année, entre les invités d'honneur Mézières et Christin (les papas de « Valérian et Laureline »), des projections des séries « Hero Corp » et « Stargate Univers ». www.comic-con-france.com