L'écrivain prix Nobel José Saramago est mort

LITTERATURE C'est le seul écrivain lusophone à avoir obtenu un Nobel...

C.P. Avec agence

— 

Jose Saramago à Madrid, novembre 2009
Jose Saramago à Madrid, novembre 2009 — AFP/PIERRE-PHILIPPE MARCOU

L'écrivain et prix Nobel portugais José Saramago est mort vendredi à l'âge de 87 ans sur l'île espagnole de Lanzarote, aux Canaries.
 
L'auteur de «Le Dieu manchot», «L'évangile selon Jésus-Christ», ou «Le Radeau de Pierre», qui avait reçu le prix Nobel de littérature en 1998, et demeure le seul lusophone à l’avoir jamais obtenu, vivait à Lanzarote depuis 1993 avec son épouse, la journaliste Pilar del Rio. Il avait été hospitalisé à plusieurs reprises ces dernières années, notamment en raison de problèmes respiratoires.
 
Petit-fils d’analphabètes, qui tient son nom d’une erreur d’employé de mairie lors de son inscription à l’état civil, autodidacte par manque d’argent, apprenti serrurier aux commencements, puis dessinateur industriel, correcteur, journaliste. Communiste à partir de 69, iconoclaste presque toujours, et véritablement écrivain à 58 ans avec son roman, Levantado do Châo. En 1992, le gouvernement portugais l’avait accusé de «porter atteinte au patrimoine religieux des Portugais» et censuré son «Évangile selon Jésus-Christ» parce qu’il heurtait la sensibilité catholique (Jésus y fait l’amour avec Marie-Madeleine). José Saramago avait quitté le Portugal. Mais lui avait dédié son prix Nobel.