Aux états-unis, un service de streaming pour les gamers

— 

Imaginez jouer à « Assassin's Creed II » ou à « Mass Effect II » sur votre vieux PC, avec une carte graphique moisie. Imaginez ne plus devoir vous ruiner en consoles. C'est la proposition d'OnLive, qui a lancé son service hier aux Etats-Unis. Car même plus besoin d'installer les jeux sur votre ordinateur : ils le sont déjà dans les puissants centres de données de l'entreprise, auxquelles votre machine est reliée par une simple « retransmission vidéo » via Internet. Le temps de réponse entre l'ordinateur et ce serveur sera-t-il instantané ? Après un test sur « Unreal Tournament 3 », nos doutes se sont envolés aussi vite que les têtes de nos ennemis. OnLive promet une expérience optimale à condition de disposer d'une connexion d'au moins 5 Mbps. Une vingtaine de blockbusters sont déjà disponibles. L'abonnement est gratuit la première année, puis à 5 dollars par mois. En Europe, la Grande-Bretagne et la Belgique seront les premiers à accueillir OnLive.P.B.