Les jeux en pincent pour le pinceau

de notre envoyé spécial à Los Angeles, Joël Métreau

— 

« Child of Eden », un jeu de tir qui utilise le nouveau système Kinect de Microsoft.
« Child of Eden », un jeu de tir qui utilise le nouveau système Kinect de Microsoft. — dr

Du cartoon à l'art abstrait en passant par l'estampe japonaise, des titres présentés au salon de l'E3 rappellent toute la créativité du dessin.

Child of Eden. Un jeu de tir où l'on se prend pour un chef d'orchestre, c'est de la balle. Avec les gestes qu'on trace dans l'espace, on ne brasse pas que de l'air. Sur l'écran s'abat un déluge de couleurs et de formes géométriques. Cette création de Tetsuya Mizuguchi utilise avec créativité le système Kinect de Microsoft, pour le plaisir des yeux. (Sortie en 2011.)

Epic Mickey. Le saviez-vous ? La petite souris a des poils. Mais pas n'importe où. Au pinceau. Dans ce jeu d'aventures et de plates-formes, l'outil lui sert à faire apparaître ou disparaître des ­éléments du monde décati de Wasteland. En passant chez Disney, Warren Spector, game designer d'« Epic Mickey » et créateur des jeux vidéo cyberpunk « Deus Ex » et « System Shock », aurait vendu son âme au diable. En tout cas, il n'a pas perdu son âme d'artiste. (Avant Noël sur Wii.)

Okamiden. Après un passage remarqué sur Wii, « Okamiden » voit son univers esthétique d'estampe japonaise décliné sur la Nintendo DS. « Okamiden » suit le périple de Chibiterasu, jeune roi Soleil incarné sous la forme d'un loup pour redonner de la couleur autour de lui. Son arme : le pinceau céleste, qui lui permet de triompher des énigmes et des embûches. (Sortie prévue en 2011.)

Rayman Origins. A l'E3, parmi les plus belles bandes-annonces qu'on ait vu, celle de « Rayman Origins », avec de superbes dessins intégrés à l'animation en 2D. Seules cinq personnes se consacrent à ce projet du créateur français Michel Ancel. Un travail d'orfèvre.

(Pas de sortie annoncée).