L’art avant l’origine

© 20 minutes

— 

L’Egyptienne Amal Kenawy, 31 ans, est l’une des benjamines de l’expo. Elle présente Frozen memory, une installation vidéo réalisée avec son frère Abdel, autour de la mémoire et de l’intimité. Interrogée sur sa présence dans une expo d’art africain, l’artiste déclare se « méfier des catégories, géographiques, religieuses ou autres ». Dans son travail, Kenawy tend à l’universalité. A Paris, elle voudra, plus prosaïquement, témoigner de la difficulté d’être une artiste en Egypte. « Quand je me présente là-bas comme artiste, on me demande toujours quel est mon véritable travail ? »