20 Minutes : Actualités et infos en direct
DrameLe rappeur Coolio est mort d’une overdose de fentanyl

Le rappeur Coolio est mort d’une overdose de fentanyl

DrameComme Prince, l’artiste américain a succombé à une surdose de fentanyl, un puissant opioïde de synthèse
Coolio est décédé en septembre dernier à l'âge de 59 ans.
Coolio est décédé en septembre dernier à l'âge de 59 ans. - Chris Pizzello / AP / SIPA / SIPA
20 Minutes avec AFP

20 Minutes avec AFP

Coolio, le rappeur américain connu pour sa chanson Gangsta’s Paradise de 1995 et décédé en 2022, a succombé à une overdose accidentelle de fentanyl, a-t-on indiqué jeudi de source médicale. Le musicien lauréat d’un Grammy, dont le vrai nom était Artis Leon Ivey Jr, est décédé en septembre dernier à l’âge de 59 ans chez un ami à Los Angeles.

Le rapport du médecin légiste publié jeudi par le comté de Los Angeles affirme que le rappeur est décédé d’une overdose de fentanyl et ajoute que le musicien souffrait de maladies cardiaques et d’asthme. Il avait également pris peu avant de la phencyclidine, ou PCP, une drogue psychédélique qui peut provoquer de graves troubles mentaux ou émotionnels, selon la même source.

Jarez Posey, ami et manager de longue date de Coolio, avait dit à l’époque au site d’informations sur les célébrités TMZ que Coolio avait été retrouvé inconscient dans la salle de bain d’un ami et déclaré mort sur les lieux.

Plus de 100.000 décès sur un an liés au fentanyl

Coolio a commencé sa carrière de rap en Californie à la fin des années 1980, mais a acquis une renommée mondiale en 1995 lorsqu’il a sorti Gangsta’s Paradise pour la bande originale du film Dangerous Minds. Il a reçu le prix de la meilleure performance solo de rap pour le morceau lors de la cérémonie des Grammy Awards de l’année suivante. La chanson s’est vendue à des millions d’exemplaires dans le monde en devenant la chanson numéro un de Billboard en 1995.

Les Etats-Unis ont franchi un record de plus de 100.000 décès sur un an (avril 2020 - avril 2021). Le fentanyl est souvent en cause : il s’agit d’un puissant et dangereux opioïde de synthèse, parfois mélangé à l’héroïne ou à la cocaïne, un cocktail qui a tué la star de la série culte The Wire, Michael K. Williams, le 6 septembre 2021.

Sujets liés